• 338
  • 154
  • 23
  • 123

Stomatophobie : gérer la peur du dentiste

Jessica
Par Jessica
31 mars 2024 13

Beaucoup de personnes repoussent leur visite chez le dentiste par peur, ce qui peut mener à des problèmes de santé bucco-dentaires urgents. Ces individus souffrent de stomatophobie, une phobie du dentiste, et ignorent souvent qu’il existe des solutions pour les aider.

La stomatophobie : une véritable peur panique d’aller chez le dentiste


Selon une enquête Opinion Way de 2016, près de la moitié des personnes en France ressentent de l’anxiété ou de la peur en se rendant chez le dentiste, avec des différences marquées entre les femmes (55%) et les hommes (40%), ainsi que les personnes âgées de 25 à 34 ans (54%).

Les conséquences de la peur du dentiste


Cette phobie, connue sous le nom de stomatophobie, est responsable du report des soins dentaires, même lorsque ceux-ci sont nécessaires pour la santé et la vie sociale des individus. Le fait de ne pas se faire soigner régulièrement peut entraîner des complications dentaires graves, telles que des infections, des abcès, et des traitements plus complexes.

La sédation par inhalation de MEOPA : une solution efficace pour calmer le stress


Pour aider les personnes ayant une phobie du dentiste, il existe des méthodes de traitement adaptées, dont la sédation par inhalation de MEOPA. Cette technique, recommandée par l’Union française pour la santé bucco-dentaire, permet de calmer le stress en quelques minutes sans effets secondaires. Les patients restent conscients et en contact avec l’équipe médicale, ce qui améliore leur coopération et réduit leur anxiété.

Les thérapies cognitivo-comportementales et les autres méthodes de traitement


En plus de la sédation par inhalation de MEOPA, les personnes souffrant de phobie dentaire peuvent également bénéficier de thérapies cognitivo-comportementales. Ces thérapies, pratiquées par des médecins et des psychologues formés, permettent aux patients de surmonter leur peur et de recevoir des soins dentaires sans sédation. Une autre option est l’anesthésie générale dans un hôpital spécialisé.

Lisez aussi  Manque de sommeil : origines, effets, récupération ?

Améliorer l’hygiène bucco-dentaire pour réduire l’anxiété


Enfin, une meilleure prévention et une amélioration de l’hygiène bucco-dentaire peuvent également contribuer à réduire l’anxiété associée aux visites chez le dentiste. Des conseils personnalisés, tels que des techniques de brossage et l’arrêt du tabac, peuvent être donnés pour favoriser une meilleure santé bucco-dentaire et réduire les risques de développer des problèmes dentaires.

Des solutions pour surmonter la peur du dentiste


Pour faire face à la peur du dentiste, il est recommandé de rechercher des cabinets dentaires qui proposent une ambiance relaxante et qui offrent des aménagements tels que de la musique, des bougies parfumées, une télévision au plafond, ou une lumière douce. L’hypnose est également une méthode douce et efficace pour se détendre lors des soins dentaires et surmonter la peur. Il est important de ne pas négliger l’importance de l’hygiène bucco-dentaire et de respecter les précautions d’usage recommandées.

ARTICLE SUIVANT
Alzheimer : faut-il mentir ou confronter à la réalité ?

SUR LE MÊME SUJET