• 583
  • 123
  • 35
  • 365

Traitements contre l’acné sévère

Jessica
Par Jessica
08 avril 2024 12

Une dermatologue répond aux questions suivantes concernant l’acné « sévère » : Quel est l’impact négatif sur l’estime de soi et la qualité de vie ? Comment reconnaître si on souffre d’une acné sévère ? Quelles sont les différences avec les formes « légères » ou « modérées » ? Quel traitement est adapté dans ce cas ? Quels sont les médicaments les plus efficaces ?

Quand parle-t-on d’acné sévère ?

L’acné fulminante, une forme rare, mais très sévère

Le cas particulier de l’acné excoriée

Certaines personnes sont-elles plus à risque de formes sévères d’acné ?

Quelles sont les causes de l’acné sévère ?

Quand et qui faut-il consulter pour de l’acné sévère ?

Quel est le traitement le plus efficace contre l’acné sévère ?

Isotrétinoïne orale : quelles précautions prendre avec ce médicament ?

Chez les adolescents

Un suivi psychologique peut être nécessaire

Les traitements naturels sont-ils efficaces ?

Acné sévère : que faire contre les cicatrices liées aux boutons ?

Qu’est-ce qui aggrave l’acné sévère ? Peut-on la prévenir ?

Quand parle-t-on d’acné sévère ?

L’acné est une maladie inflammatoire du follicule pilo-sébacé qui évolue généralement par poussées. Il est conseillé de consulter un dermatologue lorsque les formes « légères » ou modérées persistent et s’aggravent, car elles peuvent évoluer vers des formes « sévères » et laisser des séquelles. La gravité de l’acné est évaluée en fonction de son étendue, du type de lésions et de la résistance aux traitements anti-acnéiques classiques. Le risque de cicatrices est le principal facteur de gravité à prendre en compte dans le cas de l’acné sévère.

L’acné fulminante, une forme rare, mais très sévère

L’acné fulminante est une forme grave et assez rare d’acné qui touche surtout les hommes. Elle se caractérise par des poussées inflammatoires soudaines, parfois accompagnées d’une forte fièvre, de douleurs articulaires et/ou musculaires. Les nodules s’accompagnent d’écoulements de pus pouvant être hémorragiques et évoluer vers des ulcérations nécrotiques. Cette forme d’acné a un impact significatif sur l’état général du patient.

Le cas particulier de l’acné excoriée

L’acné excoriée concerne toutes les formes d’acné, des plus sévères aux moins sévères. Les patients qui en souffrent ont tendance à manipuler et à gratter leurs lésions, ce qui augmente le risque d’inflammation et de cicatrices. Ce type d’acné est lié à un trouble anxieux et nécessite souvent un suivi psychologique ou psychiatrique en complément des traitements habituels.

Certaines personnes sont-elles plus à risque de formes sévères d’acné ?

Il est difficile de déterminer un profil type des patients souffrant d’acné sévère. Cependant, les formes d’acné sévères sont plus fréquentes chez les hommes et chez ceux ayant des antécédents familiaux d’acné sévère. L’âge n’influence pas la sévérité de l’acné.

Quelles sont les causes de l’acné sévère ?

Les causes de l’acné sévère ne sont pas complètement comprises, mais on sait que les gènes jouent un rôle crucial dans son développement. Chez les adultes ayant connu des problèmes d’acné dans leur jeunesse, plusieurs facteurs de risque peuvent contribuer au développement d’épisodes importants d’acné, tels que le tabac, la pollution, la pilule contraceptive, les médicaments inappropriés, le stress et la consommation excessive d’alcool.

Quand et qui faut-il consulter pour de l’acné sévère ?

Les médecins généralistes peuvent prescrire un traitement anti-acnéique classique, mais si l’acné persiste ou se complique, une visite chez le dermatologue est recommandée. Les traitements classiques ont un effet sur la bactérie responsable de l’inflammation de l’acné, mais dans le cas de l’acné sévère, il est important d’agir sur la glande sébacée pour réduire sa taille de manière durable. Dans ce cas, un traitement par isotrétinoïne, réservé aux dermatologues, peut être nécessaire.

Quel est le traitement le plus efficace contre l’acné sévère ?

En cas d’acné nodulaire, d’acné conglobata, d’acné fulminante ou d’acné inflammatoire résistante aux traitements classiques, la prise d’isotrétinoïne est le traitement le plus indiqué. Les médicaments à base d’isotrétinoïne sont prescrits pour traiter les acnés sévères lorsque les autres traitements n’ont pas été efficaces. La durée du traitement est généralement d’environ 6 mois et varie en fonction de plusieurs facteurs, tels que l’âge du patient, la forme d’acné et l’étendue des lésions.

Isotrétinoïne orale : quelles précautions prendre avec ce médicament ?

Chez les femmes en âge d’avoir des enfants, l’isotrétinoïne est contre-indiquée pendant la grossesse en raison du risque élevé de malformations chez les fœtus. Les femmes doivent prendre une contraception pendant toute la durée du traitement et effectuer régulièrement des tests de grossesse. Chez les hommes, une surveillance des paramètres biologiques et psychiatriques est recommandée. Chez les patients fragiles psychologiquement, un suivi régulier est nécessaire, parfois en collaboration avec un psychiatre.

Chez les adolescents

Il est important de traiter rapidement une acné sévère chez les adolescents pour éviter des cicatrices permanentes. Si l’acné est très active, persistante et résistante aux traitements classiques, un traitement réellement efficace doit être employé.

Un suivi psychologique peut être nécessaire

L’acné sévère peut avoir un impact psychologique significatif et nécessiter un suivi psychologique dans certains cas. Elle peut modifier les relations avec les autres et altérer l’image de soi. Un suivi régulier est donc recommandé pour tous les patients.

Les traitements naturels sont-ils efficaces ?

Les soins estampillés « naturels » peuvent être utilisés pour lutter contre l’acné active, mais ils ne traiteront pas l’origine de l’acné sévère. Par exemple, l’argile peut réduire les brillances et absorber l’excès de sébum, mais ne traitera pas l’acné sévère en profondeur. Les masques et les huiles essentielles ont une efficacité limitée et peuvent même causer des réactions indésirables telles que l’eczéma de contact.

Acné sévère : que faire contre les cicatrices liées aux boutons ?

Le temps est le meilleur traitement contre les cicatrices d’acné. Cependant, si les cicatrices persistent une fois l’acné éteinte, des traitements tels que les peelings profonds ou les lasers fractionnés peuvent être envisagés pour atténuer leur apparence. Il est important de noter que ces traitements ne peuvent pas effacer complètement les cicatrices, mais peuvent les rendre moins visibles et moins disgracieuses.

Qu’est-ce qui aggrave l’acné sévère ? Peut-on la prévenir ?

Le traitement précoce de l’acné est la meilleure prévention contre son aggravation. Arrêter de fumer, adopter une alimentation saine, pratiquer une activité physique régulière et avoir une bonne hygiène sont des conseils préventifs utiles, bien que leur efficacité ne soit pas garantie. Un nettoyage régulier, l’utilisation de produits cosmétiques adaptés et l’évitement des produits gras peuvent également contribuer à prévenir l’acné sévère.

ARTICLE SUIVANT
Fatigue pendant la grossesse : causes et solutions

SUR LE MÊME SUJET