• 739
  • 150
  • 18
  • 307

Traitements et solutions contre les points noirs

Jessica
Par Jessica
05 avril 2024 24

Les comédons ouverts, également connus sous le nom de points noirs, sont généralement associés aux peaux grasses ou mixtes et ne sont pas considérés comme esthétiques. Quelles sont les raisons de leur apparition et comment peut-on les éliminer ? La Dre Martine Baspeyras, dermatologue et membre de la Société française de dermatologie (SFD), nous éclairera sur ce sujet.

Les comédons : un désagrément esthétique qui peut vite virer à l’obsession

Les points noirs, également appelés comédons, sont un problème esthétique courant qui peut devenir une véritable obsession, surtout à l’adolescence. Il est tentant de les extraire soi-même, mais cela peut provoquer une inflammation et laisser une cicatrice.

Qu’est-ce qu’un point noir ?

Un point noir, ou comédon, est un pore dilaté dans lequel se accumule un mélange de sébum et de kératinocytes, les cellules de l’épiderme. La couleur noire est due à l’oxydation du sébum au contact de l’air. Il existe deux types de comédons : les comédons ouverts, également appelés points noirs, et les comédons fermés ou microkystes. Les microkystes se forment lorsque l’orifice du canal pilaire est obstrué, ce qui entraîne l’accumulation de sébum et l’apparition d’un bombement sous la peau.

Quels types de peau sont concernés par les comédons ?

Les points noirs affectent généralement les peaux à tendance grasse ou mixte. Les peaux très sèches ont moins de comédons car elles produisent moins de sébum.

Localisation des points noirs

Les points noirs se trouvent principalement sur la zone T du visage, c’est-à-dire les ailes du nez, le menton et le front. Ils peuvent également apparaître sur les côtés du visage, notamment lorsque des produits comédogènes ont été utilisés, ainsi que sur le dos chez les adolescents. Il est important de ne pas les toucher, car ils sont plus profonds et peuvent s’enflammer.

Les causes des comédons

Les comédons sont principalement causés par une production excessive de sébum, appelée hyperséborrhée. Cela peut se produire lors de la prépuberté ou de la puberté, lorsque les hormones sexuelles sont activées. D’autres facteurs tels qu’une mauvaise alimentation, l’utilisation de produits cosmétiques inadaptés, le cycle menstruel, le stress et la fatigue peuvent également entraîner des comédons. Il est important de noter qu’une mauvaise utilisation de certains produits peut également causer l’apparition de points noirs.

Les traitements possibles chez le dermatologue

Il existe plusieurs traitements dermatologiques pour éliminer les points noirs. Il est important de ne pas essayer de les extraire soi-même, car cela peut provoquer une inflammation et des cicatrices. Les traitements comprennent l’utilisation de crèmes à base d’acides de fruits, d’acide salicylique ou de trétinoïde pour réduire la production de sébum. Dans certains cas, des peelings peuvent être utilisés en combinaison avec ces crèmes. Pour les pores très dilatés, le laser fractionné peut être utilisé pour chauffer la peau et les resserrer. Il est important de noter que ces traitements sont longs et nécessitent de la patience.

Les solutions naturelles et la prévention des points noirs

Bien que de nombreux traitements naturels promettent de faire disparaître les points noirs, ils sont souvent inefficaces voire néfastes pour la peau. Des précautions sont nécessaires, par exemple, il est déconseillé d’utiliser du citron sur la peau lorsqu’on s’expose au soleil car il est photosensibilisant. L’utilisation d’un masque à l’argile une fois par semaine est recommandée pour absorber l’excès de sébum. Il est important d’éviter les gommages mécaniques agressifs et d’utiliser des produits non comédogènes. L’adoption de mesures hygiéno-diététiques telles qu’une alimentation équilibrée et la protection de la peau contre les rayons UV sont également recommandées pour prévenir la formation de points noirs.

ARTICLE SUIVANT
Médicament OTC efficace contre cystite ?

SUR LE MÊME SUJET