• 380
  • 159
  • 35
  • 75

Traiter l’eczéma : conseils et solutions.

Jessica
Par Jessica
22 février 2024 38

L’eczéma se caractérise par des démangeaisons et des plaques cutanées qui varient selon la nature de la maladie. Alors que la forme aiguë est généralement bien traitée et guérit rapidement, la forme chronique peut persister, réapparaître et nécessite un traitement plus difficile. Quels sont les différents traitements disponibles? Quelle est leur efficacité?

L’eczéma atopique : causes et distinction avec l’eczéma de contact

L’eczéma atopique, également appelé dermatite atopique, se manifeste chez les personnes « atopiques » qui ont une prédisposition allergique aux réactions cutanées et respiratoires. Cela concerne environ 2,5 millions de personnes. Il est important de différencier l’eczéma atopique de l’eczéma de contact, qui est une réaction à un irritant ou un allergène spécifique. Dans ce cas, le traitement recommandé consiste à éviter complètement la substance responsable.

Les symptômes et les conséquences de l’eczéma

L’eczéma atopique se caractérise par une peau sèche, des rougeurs et des démangeaisons intenses. Des petites vésicules peuvent également apparaître dans les plis, les mains et la bouche. Lorsqu’elles éclatent, elles suintent et forment des croûtes visibles. Si l’eczéma n’est pas correctement traité, il peut entraîner de l’anxiété, des troubles du sommeil, un isolement social et même une dépression. Il est donc essentiel de prendre en charge l’eczéma en associant un traitement de fond et un traitement spécifique lors des poussées inflammatoires.

Le traitement de fond : hydrater la peau quotidiennement

Un traitement de fond, à prendre sur le long terme en prévention, est essentiel pour limiter les réactions inflammatoires lors des poussées d’eczéma. Il consiste à hydrater la peau quotidiennement avec des produits émollients et hydratants, en appliquant le traitement local après la douche, lorsque la peau est encore humide. Il est important d’utiliser des produits de soin et d’hygiène doux, sans savon ni parfum, et d’éviter les cosmétiques irritants, le tabagisme passif, la climatisation et les températures excessives qui peuvent assécher la peau et provoquer des inflammations.

Les différentes options de traitement en cas de poussée d’eczéma

En cas de poussée d’eczéma, le traitement consiste généralement en l’utilisation de crèmes à base de cortisone. Les lésions rouges et prurigineuses sont traitées en priorité avec des dermocorticoïdes, qui peuvent être utilisés même chez les jeunes enfants. Si nécessaire, il existe des alternatives thérapeutiques topiques, telles que la pommade au tacrolimus, qui sont particulièrement adaptées pour une utilisation à long terme dans certaines zones sensibles comme le visage. Le traitement doit être poursuivi jusqu’à la disparition complète des lésions.

Aération avec HTML 5 et insertion de titres

L’eczéma atopique : traitement par hydratation de la peau

Un traitement de fond pour l’eczéma atopique consiste en une hydratation quotidienne de la peau à l’aide de produits émollients et hydratants. Il est important d’utiliser des produits doux, sans savon ni parfum, et d’éviter les irritants tels que les cosmétiques agressifs, le tabagisme passif et les températures extrêmes. Le traitement local doit être appliqué sur une peau encore humide après la douche.

Traitements spécifiques pour les poussées d’eczéma

En cas de poussée d’eczéma, le traitement consiste à utiliser des crèmes à base de cortisone. Les lésions rouges et démangeaisons sont traitées en priorité avec des dermocorticoïdes, et des alternatives thérapeutiques existent pour une utilisation à long terme dans certaines zones sensibles. Le traitement doit être poursuivi jusqu’à la guérison complète des lésions. Il est également important d’éviter les corticoïdes par voie orale ou injectable, car ils peuvent aggraver la crise d’eczéma.

Traitements complémentaires en cas d’échec des traitements locaux

Dans les cas les plus sévères d’eczéma, des traitements systémiques tels que les immunosuppresseurs peuvent être prescrits en complément ou en cas d’échec des traitements locaux. Des antibiotiques peuvent également être nécessaires en cas de surinfection bactérienne, et des antihistaminiques peuvent être utiles pour les symptômes allergiques associés. La photothérapie par rayons ultraviolets peut également être utilisée, sous surveillance médicale, pour réduire les inflammations.

La cure thermale comme complément de traitement

Une cure thermale peut être bénéfique pour soulager les symptômes de l’eczéma. Les stations thermales proposent des programmes éducatifs incluant des ateliers, des psychothérapies de groupe et des réunions d’information avec des médecins. Cependant, il est important de noter que les cures thermales ne doivent pas remplacer les traitements traditionnels. Une cure thermale peut être remboursée sur prescription médicale, sous conditions de ressources, pour une cure par an avec remboursement partiel des soins et de la surveillance médicale.

ARTICLE SUIVANT
Reconnaître et soigner Gardnerella vaginalis

SUR LE MÊME SUJET