• 288
  • 48
  • 37
  • 385

Urticaire au froid : symptômes et traitements.

Jessica
Par Jessica
13 novembre 2023 44

Si vous développez des plaques rouges qui démangent sur votre peau au contact du froid (comme lors d’une baignade en eau froide, en cas de frimas hivernal ou en consommant des aliments glacés), il est probable que vous souffriez d’un type spécifique d’urticaire : l’urticaire au froid. Quelles sont les origines de cette affection et quelles sont les approches de traitement recommandées ? Ces questions sont abordées par le Dr Elisabeth Berrissoul, dermatologue.

## Définition : qu’est-ce que l’urticaire de contact au froid ?

L’urticaire de contact au froid est une forme d’urticaire physique qui se produit lorsque la peau entre en contact avec le froid, que ce soit par le biais d’objets froids, de courants d’air froid ou d’eau froide. Elle affecte le plus souvent les mains et le visage. Contrairement à ce que l’on pense, il ne s’agit pas d’une réaction allergique au froid. Aucun allergène n’est responsable du déclenchement de cette urticaire. Elle peut survenir à tout âge, mais est plus fréquente chez les enfants et les jeunes adultes. Il est important de ne pas la confondre avec l’eczéma au contact du froid.

## Symptômes : comment se manifeste une allergie au froid ?

Les symptômes de l’urticaire au froid sont généralement les mêmes, mais leur intensité peut varier d’une personne à l’autre. Lors d’une crise d’urticaire au froid, des plaques rouges et enflées ainsi que des démangeaisons intenses apparaissent sur les zones exposées au froid, comme les mains après avoir touché un objet froid. Ces réactions restent généralement localisées aux zones de contact avec le froid. Chez certaines personnes, l’urticaire peut se propager à tout le corps et s’accompagner de difficultés respiratoires, d’asthme, de fièvre, de maux de tête ou de douleurs articulaires. L’intensité des symptômes peut varier considérablement, allant de plaques superficielles à un choc anaphylactique.

Lisez aussi  Transmission et traitement de l'adénovirus : symptômes à connaître

## Quelle situation peut déclencher cette réaction ? Quelle température ?

Les symptômes de l’urticaire au froid se manifestent dès que la personne est confrontée à des situations spécifiques, telles que marcher pieds nus sur un sol froid, mettre les mains sous l’eau froide, se baigner dans l’eau froide ou exposer son visage au froid en hiver. Les conditions qui déclenchent l’urticaire varient d’une personne à l’autre et dépendent de la température ainsi que de la durée d’exposition au froid. Une grande partie des cas d’urticaire au froid est diagnostiquée lors d’une baignade dans une eau froide, car le contact avec une vaste zone corporelle expose à une réaction étendue.

## Causes : qu’est-ce qui peut provoquer de l’urticaire de froid ?

La cause exacte de l’urticaire au froid reste inconnue. Dans la plupart des cas, il s’agit d’une maladie idiopathique, c’est-à-dire sans cause connue, qui peut apparaître soudainement et disparaître quelques années plus tard. Il n’y a aucun profil de risque spécifique pour l’allergie au froid, bien que les jeunes adultes, en particulier les femmes, soient plus touchés. La forme héréditaire ou familiale de l’urticaire de froid est très rare. Des recherches récentes ont trouvé des similitudes entre cette forme d’urticaire et la maladie de Crohn, une maladie inflammatoire intestinale auto-immune. Ces recherches ont révélé que dans cette forme d’urticaire, l’organisme des patients ne tolère pas leurs propres bactéries intestinales, ce qui provoque une inflammation locale et explique les symptômes tels que la fièvre, les maux de tête et les douleurs articulaires.

## Diagnostic : comment confirmer une urticaire de froid ?

Lisez aussi  Les cycles du sommeil : léger, profond, paradoxal... qu'est-ce que c'est ?

Pour confirmer le diagnostic d’urticaire de froid, il est nécessaire de consulter un médecin. Le test du glaçon est utilisé pour confirmer le diagnostic. Il consiste à placer un glaçon sur la peau et à observer le temps nécessaire pour que les plaques urticariennes apparaissent. Plus ce temps est court, plus la maladie est considérée comme sévère. Le médecin peut également rechercher une possible cause en effectuant un interrogatoire, un examen clinique et un bilan sanguin. La plupart du temps, l’urticaire de froid est idiopathique, c’est-à-dire qu’aucune cause spécifique n’est identifiée.

## Traitement : comment calmer et soigner une allergie au froid ?

La prévention est le moyen le plus important de traiter l’urticaire de froid. Il est recommandé de porter des vêtements chauds, d’éviter les bains froids et de ne pas consommer de boissons ou d’aliments glacés. En cas de crise d’urticaire au froid, la prise d’antihistaminiques de deuxième génération par voie orale est recommandée. Les corticoïdes sont déconseillés. Dans les cas graves avec un risque de choc, le patient peut recevoir une prescription d’adrénaline auto-injectable. Le traitement de fond de l’urticaire de froid peut inclure une prise prolongée d’antihistaminiques, voire une désensibilisation progressive et localisée au froid en milieu hospitalier.

ARTICLE SUIVANT
Alzheimer : faut-il mentir ou confronter à la réalité ?

SUR LE MÊME SUJET