• 308
  • 105
  • 25
  • 101

Vélo et tendinite : compatibilité possible ?

Jessica
Par Jessica
27 mai 2024 12

Les tendinites sont fréquemment consultées et représentent environ 30% des consultations pour des douleurs musculaires, squelettiques ou articulaires. Elles provoquent des douleurs lors de l’effort et peuvent perturber la pratique sportive. Est-il nécessaire d’arrêter de faire du vélo lorsqu’on souffre d’une tendinite ? Les réponses du Dr Stéphanie Laclau, rhumatologue à Paris.

Qu’est-ce qu’une tendinite ?

Une tendinite est une inflammation ou une irritation d’un tendon, qui relie les muscles aux os. Selon la Dre Laclau, il existe trois types de tendinites en fonction de leur localisation : tendinite du corps du tendon, tendinite de l’enthèse (insertion du tendon sur l’os) et tendinite myotendineuse (jonction du muscle sur le tendon).

Ces inflammations sont généralement causées par des traumatismes, des mouvements incorrects, une surutilisation du tendon ou des mouvements répétitifs. Certaines conditions telles qu’un échauffement insuffisant, une hydratation inadéquate ou certains traitements médicamenteux peuvent également favoriser l’apparition de tendinites.

Peut-on faire du vélo avec une tendinite ?

Pour favoriser la cicatrisation d’un tendon et guérir d’une tendinite, il ne faut pas mettre le tendon totalement au repos. La rhumatologue recommande une mise au repos relative, c’est-à-dire réduire la charge tout en continuant une activité pour redonner au tendon force et élasticité. Certains sports, comme ceux à impacts ou de charge, devraient être limités, tandis que les sports portés, comme le vélo, peuvent être privilégiés.

En cas de tendinite, il n’y a pas de contre-indication à la pratique du vélo. Cependant, il est important de prendre des précautions, comme limiter l’intensité pour éviter d’aggraver la douleur et ajuster correctement la selle pour maintenir la jambe semi-fléchie. Il est également essentiel de suivre un traitement médical comprenant des séances de kinésithérapie, la prise d’anti inflammatoires et l’application de glace.

Est-ce que le vélo sollicite le tendon d’achille ?

Le tendon d’Achille est impliqué dans plusieurs aspects du pédalage. Lorsque l’on pousse la pédale vers le bas, les muscles du mollet se contractent et le tendon d’Achille transmet cette force au pied pour aider à propulser le vélo. Il contribue également à stabiliser le pied et la cheville pendant le pédalage. De plus, il facilite les mouvements de flexion et d’extension contrôlés de la cheville, contribuant ainsi à une meilleure fluidité du mouvement.

Puis-je faire du vélo avec une tendinite au tendon d’achille ?

La tendinite du tendon d’Achille n’est pas une contre-indication à la pratique du vélo. Cependant, il est important de rester en dessous du seuil de douleur afin de ne pas aggraver la condition. Si la douleur augmente pendant l’effort, il est recommandé de diminuer l’intensité ou de faire une pause. Une augmentation trop rapide de la durée ou de l’intensité des séances de vélo peut surmener le tendon d’Achille, et un mauvais réglage de la hauteur de la selle peut également causer des problèmes.

Combien de temps dure une tendinite au tendon d’achille ?

La durée d’une tendinite dépend de son stade de gravité. Il existe trois stades de tendinite, allant de douleurs uniquement pendant l’effort (stade 1) à des douleurs présentes dans la vie quotidienne (stade 3). La guérison peut varier d’une personne à l’autre et dépend du travail effectué en kinésithérapie. Dans certains cas, si la prise en charge est retardée, le traitement est insuffisant ou le repos est strict, la tendinite peut devenir chronique.

ARTICLE SUIVANT
Médicament OTC efficace contre cystite ?

SUR LE MÊME SUJET